L’Afrique du Sud suspend sa vaccination face aux doutes sur l’efficacité du vaccin AstraZeneca


Coup dur pour AstraZeneca. L’Afrique du Sud a suspendu temporairement dimanche 7 février son programme de vaccination contre le Covid-19, qui devait démarrer dans les prochains jours avec un million de vaccins développés par Oxford et AstraZeneca, après une étude révélant une efficacité « limitée » contre le variant sud-africain.

Cette étude, réalisée par l’université du Witwatersrand à Johannesburg, affirme que le vaccin britannique offre une « protection limitée contre les formes modérées de la maladie dues au variant sud-africain, chez les jeunes adultes ».

« C’est un problème temporaire, nous devons suspendre les vaccins AstraZeneca jusqu’à ce que nous ayons résolu ces problèmes », a commenté le ministre sud-africain de la Santé, Zweli Mkhize, lors d’une conférence de presse en ligne.

Selon les premiers résultats de l’étude en question, ce vaccin est efficace à seulement 22 % contre les formes modérées du variant sud-africain. Aucun résultat n’est encore disponible sur son efficacité contre les formes graves.

« Des chercheurs sud-africains et britanniques ont constaté que […] le vaccin était bien plus efficace contre la (souche) originale du coronavirus » que contre le variant, est-il précisé dans un communiqué sur l’étude de l’université du Witwatersrand à Johannesburg, qui n’a pas encore été examinée par des pairs.

« Les premiers résultats semblent confirmer que la mutation du virus détectée en Afrique du Sud peut se transmettre à la population déjà vaccinée. »

Source


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

USA : Un Youtubeur de 20 ans abattu dans la rue lors d’un prank

Beaucoup de morts du Covid-19 «auraient pu être évitées»: Michel Collon dénonce «l’arrogance» occidentale