L’Allemagne impose des restrictions drastiques aux non-vaccinés

En Allemagne, Angela Merkel a annoncé ce jeudi que des restrictions drastiques allaient être prises à l’encontre des personnes non vaccinées. Ces mesures s’appliqueront sur tout le territoire, et non plus de façon variable, selon les Länder.

Les personnes non vaccinées sont dans le collimateur des autorités allemandes. Angela Merkel a annoncé ce jeudi que le pays allait durcir les restrictions à leur encontre, leur imposant un quasi confinement, sans accès aux commerces non essentiels, restaurants, lieux de culture ou de loisirs.

Ces nouvelles mesures ont été décidées à l’issue d’une réunion entre la chancelière sortante, son successeur Olaf Scholz et les dirigeants des 16 régions du pays. Ils ont également confirmé qu’un projet de loi sur l’obligation vaccinale, à laquelle Olaf Scholz et Angela Merkel sont favorables, serait soumis au Parlement pour une entrée en vigueur en février ou mars.

En Allemagne, les personnes non vaccinées sont déjà soumises depuis plusieurs semaines à des restrictions d’accès à la vie publique, mais les règles sont à géométrie variable et ne couvrent pas l’ensemble des régions. Le nouveau dispositif leur interdit sur tout le territoire l’accès aux bars, restaurants, théâtres, cinémas, salles de spectacle, de sports, mais aussi commerces non essentiels et marchés de Noël.

Ils doivent aussi désormais limiter leurs contacts, à domicile ou à l’extérieur, à deux autres personnes maximum d’un autre foyer. Avant la réunion, le ministre sortant de la Santé, Jens Spahn, avait de qualifié le dispositif de « confinement, pour ainsi dire, des personnes non vaccinées ».

URGENT : La Russie avertit qu’une action militaire en Ukraine est hautement probable

Christian Velot, généticien moléculaire : « La responsabilité collective pour les personnes en bonne santé, c’est peut être de ne pas se faire vacciner »