Hier soir, Laurent Ruquier était l’invité de « Quotidien », présenté par Yann Barthès sur TMC, à l’occasion de la sortie de son ouvrage « Finement con », aux éditions Flammarion.

Au cours de cet échange, l’animateur des « Grosses têtes » n’a pas retenu ses coups concernant les mesures sanitaires imposées par le gouvernement pour endiguer la pandémie liée au Covid-19 et s’est lâché contre les journalistes qui ont cédé à « une dictature de la peur », selon lui.