Hier soir, Laurent Ruquier était l’invité de “Quotidien”, présenté par Yann Barthès sur TMC, à l’occasion de la sortie de son ouvrage “Finement con”, aux éditions Flammarion.

Au cours de cet échange, l’animateur des “Grosses têtes” n’a pas retenu ses coups concernant les mesures sanitaires imposées par le gouvernement pour endiguer la pandémie liée au Covid-19 et s’est lâché contre les journalistes qui ont cédé à “une dictature de la peur”, selon lui.