Laurent Ruquier pousse un coup de gueule et dénonce les « conneries sur conneries »

Samedi dans « On est en direct », Laurent Ruquier s’est fendu d’un gros coup de gueule suite aux récents propos polémiques du président Emmanuel Macron.

Avec ces propos controversés sur les non-vaccinés qu’il a dit avoir envie « d’emmerder », Emmanuel Macron a suscité un fort emballement médiatique au cours de cette semaine. C’est donc sans surprise que Laurent Ruquier est revenu, samedi 8 janvier, sur cette phrase forte qui risque de continuer à marquer les esprits.

Lors d’un édito, l’animateur de « On est en direct » a déballé ce qu’il avait sur le cœur, voulant tout d’abord apporter un peu de nuance au débat. « Je ne comprends pas ceux qui ne se sont pas encore fait vacciner mais de là à les emmerder… Rappelons-le, ce n’est pas parce qu’on n’est pas vacciné qu’on est en antivax tout comme c’est pas parce qu’on est vacciné qu’on est absolument pro-vaccin. Moi, par exemple, si j’ai tout mon parcours vaccinal, c’est pas parce que j’avais peur du virus, c’est parce que je voulais retrouver toutes mes libertés et aussi protéger les plus vulnérables puisque c’est ce qu’on nous disait », a-t-il initié.

Dans la foulée, Laurent Ruquier a poussé un coup de gueule à l’encontre des « médecins de plateaux de télévision ». « C’est pas en attirant l’attention sur les non vaccinés qu’on va me faire oublier que ceux que j’ai vraiment envie d’emmerder, c’est tous les médecins qui au lieu d’être dans les hôpitaux, sont sur les plateaux depuis deux ans à nous raconter conneries sur conneries. Ce qui continue à m’emmerder, c’est pas le vaccin, c’est cette hystérie collective que c’est tout juste si on va pas devoir se balader avec deux coton-tiges dans le pif 24h sur 24 pour un variant dont on nous dit en plus qu’il est moins dangereux que les autres. Qu’est-ce que ce serait si il était plus dangereux ? », s’est-il agacé. Voilà qui est dit !

source : https://resistance-mondiale.com

  1. « attention vous etes en train de prendre la défence des non vaccinés, vous savez que vous n’avez pas le droit, c’est politiquement tres incorrect.  »
    Madame salamé, sachez que si un desordre national eclate et que des gens veulent vous couper la tete, pour ne pas rappeler une certaine epoque, il sera interdit de prendre votre défence. Si un certain parti politique décide, a l’avenir, qu’il serait préférable de vous déporter dans un camp, nous ne prendrions pas votre défende non plus. Merci de comprendre ce principe essentiel pour le développement d’une societe equilibrée.

Allemagne: 77,9% des personnes infectées par Omicron étaient vaccinées, selon l’Institut Robert Koch

Alexandre Jardin sur le pass vaccinal : « On a pété les plombs ! La vraie folie c’est de normaliser la folie »