Laurent Toubiana révèle les vrais chiffres du covid-19 en France

Laurent Toubiana, épidémiologiste (depuis 30 ans), lance un chiffre qui va à l’encontre des habituels et dominants discours de peur : 40 malades en une semaine pour pour 100 000 habitants en France (0,04 % de la  population sur une semaine). Ce chiffre vient de plusieurs réseaux dont le réseau Sentinelle.

En une semaine 12,9 malades ont été hospitalisés pour 100 000 habitants (2,8 admissions en soins critiques pour 100 000 habitants). Pour 100 000 habitants, il y a 5 800 lits d’hôpitaux. Les hôpitaux ne sont donc pas submergés de malades covid, contrairement aux mensonges diffusés depuis deux ans par les médias.

Laurent Toubiana souhaite que les Français sortent de leur torpeur et se rendent compte que les 33 milliards tirés de leurs poches ont été dépensés pour une épidémie qui n’en est pas une et qui n’a, au plus fort, fait que 140 malades pour 100 000 habitants, ce qui est une épidémie banale. Interrogé par CNews, il a droit à une réflexion réplique pleine d’empathie et de respect de la part de la « journaliste » : « Tout le monde se tromperait à l’échelle nationale sauf vous. » A quoi il répond : « Tout le monde ne se trompe pas. En réalité on a publié une tribune qui a été signée par deux mille chercheurs et professionnels de santé. Malheureusement cette tribune a été enterrée. Il y a énormément de gens en France qui ont conscience de ce mensonge. »

La tribune des scientifiques déterrée !

La tribune des 2 000 scientifiques analyse la propagande de masse en soutien du mythe de l’épidémie, pour aller vers la réalité qui est :
– La prétendue « pandémie du siècle » n’a jamais menacé les personnes âgées de moins de 60 ans.
– Il est fallacieux de présenter une courbe des « cas positifs » (qui dépend de nombreux facteurs, à commencer par la fréquence des tests) comme une courbe du nombre de « malades ».
– La vaccination se dirige vers 100 % de couverture de la population générale sans que cela ne change rien à la dynamique des épidémies successives provoquées par les variants.
– La vaccination intégrale est une structure psychorigide aveugle sourde à toute remise en cause. En l’occurrence, il est tabou de parler d’effets indésirables graves liés à la vaccination des jeunes.
– Cette idéologie industrielle et scientiste de la vaccination intégrale fonctionne comme les religions en temps de crise par le passé. Elle a ses grands prêtres et ses dévots, qui monopolisent la parole sur les plateaux de télévision. Elle a son inquisition médiatique qui excommunie les penseurs déviants. Elle produit massivement des boucs-émissaires (les non-vaccinés) qui sont traités comme autrefois les pestiférés ou les lépreux

Cette tribune peut être lue dans son entier ici.

Le Média en 4-4-2.

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Plus de 800 médicaments courants contiennent du dioxyde de titane, interdit dans l’alimentaire

Covid-19 : 50 médecins et scientifiques devenus milliardaires grâce à la crise