Le CDC admet que la « pandémie de Covid » était le produit d’un test inapproprié

Discrètement, sans l’attention des médias, les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) ont retiré le processus PCR comme test valide pour la détection et l’identification du SRAS-CoV-2.

« Après le 31 décembre 2021, les CDC retireront la demande d’autorisation d’utilisation d’urgence auprès de la Food and Drug Administration (FDA) des CDC 2019-Novel Coronavirus (2019-nCoV) Real-Time RT-PCR Diagnostic Panel, le test introduit pour la première fois en février 2020 pour la détection du SRAS-CoV-2 uniquement ».

Les CDC admettent que le test PCR ne peut pas différencier le SRAS-CoV-2 des virus de la grippe.

J’ai signalé il y a plusieurs mois que les « autorités sanitaires » étaient parvenues à cette décision, mais qu’elles retardaient sa mise en œuvre jusqu’à la fin de 2021. Elles avaient besoin de ce faux test pour entretenir la peur afin d’obtenir le plus de vaccinations, et donc de profits, possible.

Il est extraordinaire que le retrait du test par le CDC n’ait reçu aucune attention de la part des médias ou des politiciens.

Le Dr Kary Mullis, lauréat du prix Nobel et inventeur du processus PCR, a déclaré il y a plusieurs années que « le PCR est un processus. Il ne vous dit pas que vous êtes malade ». Il n’a jamais été conçu pour être un test Covid.

Le Dr Pascal Sacre, le célèbre Belge spécialisé dans les soins intensifs, a déclaré que le processus RT-PCR a été détourné et appliqué comme une stratégie implacable et intentionnelle pour créer l’apparence d’une pandémie basée sur des résultats de tests bidons et non sur de véritables patients atteints du Covid afin de violer les droits humains et constitutionnels des citoyens.

Comme je l’ai toujours signalé, le test PCR a été délibérément effectué à des cycles élevés, connus pour produire des faux positifs. La plupart des prétendus « cas Covid » n’étaient rien d’autre que des fabrications intentionnelles. Les hôpitaux ont fait partie de l’escroquerie, car ils ont été incités par des récompenses financières à déclarer pratiquement tous les décès comme des décès dus au Covid. C’était facile à faire, car chaque personne mourante, quelle qu’en soit la cause, subissait un test PCR qui produit jusqu’à 97% de faux positifs et était ainsi déclarée « mort Covid ».

La question qui se pose au monde est de savoir si les « autorités sanitaires », qui ne sont en fait que les avocats des profits de Big Pharma, comme l’a prouvé Robert F. Kennedy Jr., les politiciens et les médias menteurs seront tenus responsables des blessures et des décès causés par le « vaccin » lui-même, des pertes et des fermetures d’entreprises causées par les confinements insensés, et des violations extraordinaires des lois de Nuremberg par la vaccination obligatoire.

Les peuples du monde doivent comprendre que la « pandémie de Covid » orchestrée est le plus horrible crime de masse jamais commis dans l’histoire de l’humanité. C’est « l’Occident libre » qui a organisé et perpétré ce crime horrible.

Les personnes qui ont fait confiance à Fauci, qui ont fait confiance à Biden, qui ont fait confiance à l’establishment médical et qui ont fait confiance aux médias ont vu leur vie ruinée.

La race humaine sera-t-elle trop stupide pour comprendre cette tromperie et les conséquences pour les droits de l’homme et la liberté humaine ? Continuera-t-elle à faire confiance aux autorités et aux médias qui l’ont trompée avec un récit contrôlé qui exigeait de réduire au silence et de punir tous les vrais experts ? Si tel est le cas, ils auront été effectivement réduits en esclavage.

Paul Craig Roberts

source : https://www.paulcraigroberts.org
traduction Réseau International

Leave a Reply
  1. Moi leur pass il se le colle au c…. J’accouche dans 1 mois et je ne ferais pas de test et le premier qui me diT quoique ce soit je porte plainte contre lui ou elle médicale ou autre.
    C’est gens aveugle par la tromperie ils le payerons plus tard je ne m’en fait pas la roue tourne.

  2. Nous vivons dans un monde ou le mensonge et la tromperie sont de plus en plus utilisés dans le seul but de gagner du pognon, et peu importe que des gens meurent ou restent handicapés du moment que la monnaie rentre dans leurs tiroirs caisses.

  3. A ce jour, 2 janvier 2022, pas un média n’en fait état ! Les journalistes continuent la désinformation comme si cela n’existait pas. Vont-ils enfin revenir à la réalité et faire leur métier d’informateurs ?

  4. La voilà la vraie vérité, bravo à vous Monsieur qui ose dire ce terrible mensonge, vous avez raison sur tous les points. Stop le monde devient fou et malheur à nous les non vaccinés qui sait si demain ma belle sœur où mon neveu ne vont pas téléphoner à la police pour dire que je suis une complotiste!!! Je dois subir une opération en mars quand la secrétaire m’a fait part des papiers à apporter à l’anesthésiste dont le passe sanitaire et que je lui ai répondu que je n’étais pas vaccinée elle m’a dit mais comment on vous ouvre le dos vous allez contaminer tout le monde je me suis sentie mal on a fait appel au chirurgien à l’anesthésiste comme si j’avais la rage ou comme si j’avais tué quelqu’un. Je souffre, je suis handicapée et je ne sais même pas si on va m’opérer. Monsieur je vous salue et vous remercie.

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Canada: l’agence de santé a traqué la localisation de 33 millions de personnes durant le confinement

Vers le contrôle de l’humanité entière ?