Le champion de la fake news Julien Pain à la rescousse de Klaus Schwab

Julien Pain, c’est le perroquet de l’oligarchie, qui s’adonne au psittacisme en répétant la propagande, puis le contraire, une fois que ses fake news sont démenties par la réalité. Entre ses premières affirmations et ses premiers démentis, quand il en fait, Julien a toujours raison. Mais au final, sur les sujets sérieux, il a toujours tort, par exemple sur le covid. La preuve en images.

Malgré sa carriole de casseroles, il continue à défendre les versions officielles biodégradables édictées par le pouvoir profond ou le pouvoir visible. Justement, il est allé rencontrer un des cerveaux du pouvoir mondialiste, Klaus Schwab en personne. Julien, comme d’habitude, ne remet pas une seconde la parole du « Prof » – c’est ainsi que Macron l’appelle – en question.
Il y a des leçons de journalisme qui se perdent.

Demander à un vrai complotiste s’il est complotiste…

Dans ses reportages, Julien essaye toujours d’interroger un type qui lui semble limité intellectuellement : par exemple un Gilet jaune ! Ensuite, il va confronter ses paroles « complotistes » à des invités du forum de Davos, gardé comme Fort Knox, car « l’élite mondiale » et les putes de toute l’Europe s’y retrouvent.

Julien, à l’inverse des journalistes indépendants, a le droit d’y interroger Klaus, le cerveau du Great Reset, qui ose se faire passer pour une victime de l’incompréhension générale. Nous sommes à 3’50.

Klaus  : J’aimerais que les gens qui attaquent le Forum ou qui m’attaquent moi, lisent mieux ce que j’écris ou ce que je dis, parce que quasiment toutes les citations qui circulent de moi sont fausses.

Julien  : J’étais dans une manifestation en France, et quelqu’un m’a dit que vous donniez des ordres aux chefs d’État, qu’en fait vous dirigez le monde, c’est comme ça qu’on vous voit.

Klaus  : C’est complètement ridicule, c’est de la pensée magique. Ce que l’on fournit, c’est une plateforme où tout le monde peut exprimer son opinion. Je ne prends pas souvent la parole, à part pour expliquer pourquoi nous avons choisi cette thématique pour le Forum. Mais vous n’entendrez jamais de ma part une déclaration politique ou économique, rien qui pourrait influencer les personnalités politiques.

Il n’y a évidemment pas d’ordre officiellement donné, mais ce que prévoit Klaus dans son Great Reset se retrouve étrangement appliqué par nos dirigeants politiques. On appelle ça du coïncidentisme.

Pain dans la gueule

Dans l’émission complète Vrai ou fake, à 7’13, Julien, qui ne peut s’en empêcher, lance une nouvelle fake news en interrogeant le maire de Kiev :

« Cette semaine, à Dnipro, les Russes ont bombardé un immeuble et ils ont tué des dizaines de personnes, et ils disent qu’ils n’ont jamais fait ça, qu’ils ne tuent jamais de civils. Comment vous réagissez à ça ? »

Or, il s’agit encore d’une nouvelle bavure de la défense anti-missile ukrainienne. C’est i24news, moins gêné par la réalité que les médias français, qui l’écrit :

Oleksiy Arestovych, le conseiller principal du président Volodymyr Zelensky, a annoncé sa démission ce mardi. Celui-ci est devenu une figure bien connue dans les médias ukrainiens et occidentaux et a gagné en popularité ces derniers mois, donnant de nombreuses interviews pour relayer les faits sur le terrain.
Le conseiller a cependant suscité un vif mécontentement après avoir expliqué que la frappe de missiles russes contre un immeuble résidentiel de la ville de Dnipro qui a fait au moins 44 morts, s’était produite après qu’un missile du système de défense aérienne ukrainien avait dévié un missile russe de sa trajectoire.

On attend maintenant que Julien traite Patrick Drahi de complotiste…

Source : E&R