Le coronavirus est transmissible par l’air, les yeux et les selles. Un tiers de la population mondiale pourrait être infecté d’ici fin 2020

BEIJING, CHINA - JANUARY 26: A Chinese man wears protective mask, goggles and coat as he stands in a nearly empty street during the Chinese New Year holiday on January 26, 2020 in Beijing, China. The number of cases of a deadly new coronavirus rose to over 2000 in mainland China Sunday as health officials locked down the city of Wuhan earlier in the week in an effort to contain the spread of the pneumonia-like disease which medicals experts have confirmed can be passed from human to human. In an unprecedented move, Chinese authorities put travel restrictions on the city which is the epicentre of the virus and neighbouring municipalities affecting tens of millions of people. The number of those who have died from the virus in China climbed to at least 56 on Sunday and cases have been reported in other countries including the United States, Canada, Australia, France, Thailand, Japan, Taiwan and South Korea. (Photo by Kevin Frayer/Getty Images)

Enfin, des données de géolocalisation du géant chinois Baidou indique que plus de 5 millions de chinois sont partis de Wuhan avant la mise en place de la quarantaine et qu’1,6 million d’entre eux sont partis dans d’autres pays soit depuis Wuhan soit en passant par d’autres villes. Selon, le Dr Jin Dong-Yan, virologue moléculaire à l’École des sciences biomédicales de l’Université de Hong Kong: « Il est clairement trop tard. Plus de cinq millions de personnes parties de Wuhan c’est un désastre ».
Le Dr Ian Lipkin, l’un des meilleurs épidémiologistes des États-Unis, qui conseille également le gouvernement chinois dans la gestion de l’épidémie de coronavirus et qui est l’un des rares étrangers sur le terrain en Chine, a déclaré que les blocages ne sont pas utiles et que la situation en Chine est au-delà de toute possibilité réelle de confinement. En outre, à moins que de véritables mesures drastiques ne soient prises, et même ainsi cela pourrait déjà être trop tard, il est prévu que d’ici la fin de 2020, au moins un tiers de la population mondiale sera infecté par le coronavirus. Il se pourrait bien que l’apparente normalité dans laquelle nous vivons ne dure pas longtemps. Préparez-vous à cette éventualité.

Le nouveau coronavirus transmissible par aérosol (expert)

Les voies de l’infection du nouveau coronavirus incluent la transmission par aérosol selon des experts de la santé et de la prévention des épidémies, a annoncé samedi Zeng Qun, chef adjoint du bureau des affaires civiles de Shanghai, lors d’une conférence de presse.

Les autres principales voies de l’infection par le virus sont la transmission par contact et la transmission directe, y compris la transmission par des gouttelettes respiratoires selon les experts, a indiqué M. Zeng.

Compte tenu de ces voies de transmission, M. Zeng a appelé la population à prendre une série de mesures, notamment l’annulation de toutes les activités sociales et des rassemblements, l’ouverture régulière des fenêtres pour maintenir la circulation de l’air intérieur et la désinfection domestique.

Source: French.china

Les scientifiques chinois ont identifié une nouvelle voie de transmission pour le coronavirus : la diarrhée, qui serait une voie secondaire. La voie primaire de contamination serait celle des gouttelettes chargées de virus émanant de la toux d’une personne infectée.

Les chercheurs ayant travaillé sur les premiers cas se sont concentrés sur les patients avec des symptômes respiratoires, et ont concédé qu’ils pourraient avoir négligé ceux liés au système digestif.

Selon le dernier article de scientifiques chinois, paru dans le Journal of the American Medical Association (JAMA), 14 patients sur 138 (10%) d’un hôpital de Wuhan avaient initialement diarrhée et nausée, un ou deux jours avant le développement de fièvre et de problèmes respiratoires.

Le premier patient américain diagnostiqué avec le 2019-nCoV a aussi eu des selles liquides pendant deux jours et le virus a ensuite été détecté dans ses selles. Des cas similaires en Chine ont été documentés dans la revue The Lancet, mais sont peu fréquents.

[…]

Source: RTL

Un nouveau rapport dans The Lancet confirme que le coronavirus peut se propager à travers les yeux

De nouvelles recherches indiquent que le nouveau coronavirus , 2019-nCov, peut également être transmis par les yeux.

Le rapport publié dans le Lancet, un journal médical prestigieux et révisé, a averti qu’il existe également de nombreuses preuves pour prouver que le coronavirus est capable de se propager par les yeux et que c’est également une voie qui a causé de nombreuses nouvelles infections.

Le rapport a cité à titre d’exemple un expert chinois en pneumonie, le Dr Guangfa Wang, qui a été infecté par le coronavirus 2019-nCoV lors de sa visite à Wuhan le mois dernier.

Malgré le port d’un masque de protection N95, il n’a porté aucune lunette de protection et s’est plaint plus tard de «rougeur des yeux» et a ensuite été diagnostiqué avec le coronavirus car d’autres symptômes se sont également développés.

Le rapport indique que les gouttelettes et les fluides corporels infectieux peuvent facilement contaminer l’épithélium conjonctival humain de l’œil.

De plus, les virus respiratoires tels que le SRAS et les nouveaux coronavirus 2019-nCoV sont capables d’induire des complications oculaires chez les patients infectés, ce qui conduit ensuite à une infection respiratoire.

Source: Thailand Medical News
Traduction : Fawkes News

Comments

0 comments