in

Le coup de gueule d’une pharmacienne : la grande distribution détiendrait 400 millions de masques !

Y a-t-il vraiment eu pénurie, ou les masques sont-ils arrivés à une vitesse supersonique de Chine ? Pour l’instant, ce que l’on sait, c’est que plus de 400 millions de masques seront disponibles dans les jours qui viennent en grande distribution, c’est-à-dire supermarchés et hypermarchés.

Connaissant le fonctionnement de la chaîne de distribution, de la production au stock en passant par le transport, ce demi-milliard de masques plus ou moins chirurgicaux à destination de la population n’a pas pu apparaître d’un coup de baguette magique. Face à cette incongruité, alors que de nombreux professionnels de santé ont souffert du manque de matériel de protection en première ligne contre la maladie, les question fusent et la colère monte, si elle pouvait encore monter d’un cran.

Le chiffre de 400 millions de masques est peut-être même sous-estimé. Mais cette simple information a mis le feu aux poudres. Interrogé par France 3 Régions, Jean-Marie Guillermin, vice-président de l’ordre régional des pharmaciens et pharmacien à Toulouse, éructe :

« Nous sommes indignés. On nous a interdit de vendre des masques à des patients atteints d’un cancer, ou souffrant d’obésité. On nous a donné des stocks minimes, et nous avons dû les distribuer au compte-goutte aux professionnels de santé. Certains d’entre eux sont tombés malades, faute de protection. Et aujourd’hui, on nous annonce 400 millions de masques en vente dans la grande et moyenne distribution ! »

Le coup de gueule d’une pharmacienne :
« On ne comprend pas comment d’un seul coup, la Grande Distribution a pu réunir un stock de 400 millions de masques ! Où étaient ces masques avant ?