Le député Meyer Habib engueule Manuel Bompard et embrasse Jordan Bardella lors de l’hommage national

Dans un étrange ballet politique, les frontières traditionnelles semblent s’effacer au profit d’une nouvelle donne orchestrée par le lobby israélien. Lors de la récente cérémonie en hommage aux victimes françaises en Israël, le député sioniste Meyer Habib a donné le ton en adressant des remarques acerbes au député de La France Insoumise, Manuel Bompard : « J’ai dit à Manuel Bompard (LFI) que s’ils avaient un tout petit peu de dignité ils ne seraient pas venus. Ils n’en ont aucune, c’est la triste réalité ».

Cette tirade cinglante marque un tournant dans le paysage politique français, où les alliances semblent se reformer à la faveur de ceux qui prêtent allégeance à Israël. En témoigne le geste chaleureux de Meyer Habib envers le député du Rassemblement National, Jordan Bardella, lui offrant une accolade doublée d’une bise amicale. Ainsi, le RN se retrouve désormais intégré dans l’arc républicain, tandis que La France Insoumise semble en être exclue.

Cette nouvelle dynamique politique entraîne une stigmatisation des députés d’extrême gauche, désormais marginalisés et diabolisés par les sionistes. Leur présence sur les plateaux de télévision est même contestée, comme en témoigne le boycott orchestré par le pro-israélien Cyrille Hanouna.

Face à cette situation ubuesque, où les valeurs républicaines semblent s’incliner devant les intérêts du lobby sioniste, une question demeure : le jeu politique français est-il désormais dicté par les volontés du lobby sioniste, au point de transformer l’extrême droite en extrême gauche et vice versa ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans une vidéo postée sur X, Tucker Carlson confirme qu’il interviewera Vladimir Poutine et s’en explique

Biden a déclaré avoir eu une conversation en 2021 avec l’ancien chancelier allemand Helmut Kohl, pourtant ce dernier est décédé en 2017