Le Dr Gérald Kierzek médecin urgentiste à l’Hôtel-Dieu de Paris décide de dire ses 4 vérités sur la gestion médiatique et médicale du Covid.

« Certains l’ont payé cher, regardez Christian Perronne. Il a prit des positions et il a été sorti d’une manière odieuse par l’assistance publique et on lui a enlevé sa chefferie de service mais ca reste un grand médecin. »

« On a vu des médecins sur les plateaux qui n’ont jamais vu un malade Covid-19 de leur vie. »

2 Commentaires

  1. Merci Thierry Desarce pour cet avis. Oui, peut-être bien que les mesures sanitaires ont en effet empêché de nombreux décès prématurés. D’après les stats officielles, il y a eu 102 000 personnes décédées entre mars 2020 et mars 2021, dont la moitié de plus de 85 ans (âge médian des personnes décédées). Les moins de 85 ans (rappel : espérance de vie moyenne en France 83 ans) ont donc une probabilité sur 1400 de décéder du cov19 dans l’année. Est-ce une raison pour obliger les 1399 bien-portants à être vaccinés, et pour les priver de leurs droits et libertés s’il ne le font pas ? Quant aux traitements possibles du cov19, on sait que les vaccins disposent officiellement d’une AMM conditionnelle au motif qu’il n’existe pas, toujours officiellement, de traitements précoces. Pourtant l’IHU de Marseille indique que les 246 études menées dans le monde indiquent que le traitement précoce impliquant l’HCQ diminue de 75% les risques de décès. Du coup on ne sait plus qui croire ? Pour quelle raison notre gouvernement aurait-il interdit les traitements précoces ? Pour laisser place à des vaccins qui n’empêchent pas les vaccinés d’attraper le cov19 ? Ca ne tient pas debout. Le virus « B », à côté du cov19, c’est ce flou complet dans l’information. On peut regretter qu’en démocratie il n’y ait pas eu de « débat public officiel entre les pour et les contre », dument argumenté, sourcé, chiffres et témoignages à l’appui, relayé par toutes les chaînes TV et radio, réquisitionnables pour la circonstance du fait de l’état d’urgence sanitaire. Tout ceci conduit les citoyens que nous sommes à nous informer par nous-mêmes pour nous faire notre propre idée, à devenir du coup plus ouverts, plus conscients, plus lucides, à écouter mieux, à parler et questionner davantage, bref à devenir moins moutons peureux hypnotisés par la télé et les médias.

  2. Depuis le début de cette pandémie, on (gouvernement et AP/HP, etc…) ne fait que nous mentir et nous raconter des « salades ». Ils font tout pour nous terroriser avec leurs commentaires, et ça fonctionne avec beaucoup de personnes. J’ai honte pour eux !

Comments are closed.