in

Le New York Times annonce qu’il écrira désormais « Black » avec une majuscule et « white » en minuscule

Le Times commencera à mettre des majuscules au mot «Black» pour décrire les personnes et les cultures d’origine africaine, aux États-Unis et ailleurs. (…) Ce changement correspondra à ce que de nombreux lecteurs voient ailleurs. L’Associated Press et d’autres grandes organisations de presse ont récemment adopté « Black », qui a longtemps eu la faveur de nombreuses publications afro-américaines et d’autres médias. Le nouveau style est également conforme à la manière dont nous traitons de nombreux autres termes raciaux et ethniques : Nous avons récemment décidé de mettre en majuscules les termes « Native » et « Indigenous », alors que d’autres termes ethniques comme « Asian-American » et « Latino » ont toujours été mis en majuscules.

Nous conserverons le traitement des minuscules pour « blanc ». Bien qu’il y ait une question évidente de parallélisme, il n’y a pas eu de mouvement comparable vers l’adoption généralisée d’un nouveau style pour « blanc », et on a moins l’impression que « blanc » décrit une culture et une histoire communes. De plus, les groupes de haine et les tenants de la suprématie blanche ont longtemps favorisé le style des majuscules, ce qui en soi est une raison de l’éviter.

Le terme « brun » en tant que description raciale ou ethnique doit aussi généralement rester en minuscules et doit être utilisé avec précaution. Le terme « brun » a été utilisé pour décrire un éventail si disparate de personnes – latines, indigènes, asiatiques, moyen-orientales – que le sens n’est souvent pas clair pour les lecteurs. Une description plus précise est généralement préférable.

Nytco