Le président Joe Biden a assassiné une famille innocente lorsque l’armée américaine a mené une “frappe ” le 29 août contre un véhicule que les responsables américains pensaient être une bombe ISIS qui représentait une menace imminente pour des milliers de personnes à l’aéroport de Kaboul.

Dans un rapport publié vendredi en fin d’après-midi, le New York Times révèle que “les responsables militaires ont déclaré qu’ils ne connaissaient pas l’identité du conducteur de la voiture lorsque le drone a été tiré, mais qu’ils l’ont jugé suspect en raison de la façon dont ils ont interprété ses gestes ce jour-là, affirmant qu’il avait peut-être visité une maison sécurisée de Daech et, à un moment donné, chargé ce qu’ils pensaient être des explosifs dans la voiture.”

En réalité, ils remplissaient des bouteilles d’eau…

La famille du conducteur du véhicule, Ezmarai Ahmadi, avait déclaré à l’Agence France-Presse que 10 personnes, dont une majorité d’enfants, avaient été tuées.

Le conducteur Ezmarai Ahmadi, 43 ans, était un ingénieur en électricité. Il travaillait depuis 2006 pour Nutrition and Education International, une association humanitaire basée en Californie. Sa famille, citée par le New York Times, affirme qu’il avait fait une demande d’évacuation vers les Etats-Unis.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici