Dans une nouvelle vidéo postée sur Internet, le professeur Didier Raoult évoque les personnes vaccinées contre le coronavirus et qui auraient eu un cas de Covid déclenché après des vaccinations. « 46 patients ont fait un Covid dans la semaine qui a suivi l’injection et c’est significatif », a-t-il affirmé.

Et d’ajouter : « Je ne sais pas ce que ça veut dire. Est-ce que ce sont des gens qui étaient porteurs asymptomatiques chez qui la vaccination a déclenché une réaction qui a fait qu’ils sont devenus symptomatiques ? C’est une vraie question. Si c’est le cas, ça veut dire qu’il y aura une réflexion à avoir pour faire un test PCR chez les personnes que l’on va vacciner pour être sûr que l’on ne va pas déclencher un Covid chez eux ».

« C’est un phénomène nouveau. J’ai essayé de prévenir les autorités, mais je n’ai pas réussi pour l’instant », a continué le directeur de l’Institut hospitalo-universitaire de Marseille.

Sur le plateau de « Morandini Live » sur CNews, le Dr Dan Bensadoun, médecin, est revenu sur les propos de Didier Raoult. « On vaccine un petit peu tout le monde sans même les tester. Donc, on ne sait pas si elles étaient porteuses ou pas porteuses, atteintes ou pas atteintes. Nous serons peut-être obligés de faire un test PCR avant la vaccination », a-t-il précisé.

« Le professeur Raoult fait deux petites erreurs. La première qui est lié aux personnes vaccinées. Elles ne commencent à développer une immunité au bout d’une dizaine de jours après leur première injection. Donc, elles ne sont pas protégées durant cette période. La deuxième erreur, c’est pour savoir s’il y a plus d’infections chez les gens vaccinés que chez les gens non-vaccinés, il faut avoir un groupe contrôle », a expliqué Pascal Crépey. L’épidémiologiste, qui a fait une étude de phase 3, affirme « ne pas avoir constaté de surinfection de personnes qui développaient un Covid chez les vaccinés ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici