in

Le premier détenu à avoir bénéficié d’une libération anticipée grâce au Coronavirus vient d’être condamné pour un coup de couteau

37 ans, Angelo Golfieri est bien connu de la justice. Il est d’ailleurs le premier détenu à avoir bénéficié d’une libération anticipée pour raisons sanitaires. C’était en mars.

Alors qu’il a une douzaine de mentions à son casier judiciaire, il est à nouveau dans le box mardi 23 juin, en comparution immédiate, pour des violences aggravées par arme, un couteau, et en état d’ivresse manifeste. Le tout en récidive et malgré l’interdiction de porter une arme.

Après avoir accepté d’être jugé immédiatement, le prévenu s’est aussi réservé le droit de faire appel de la décision dans un délai de dix jours. « Compte tenu de l’état d’urgence, le délai est actuellement de 20 jours », précise le procureur, Florent Crouhy.

[…]

La Dauphiné