Quand Macron fait la bise à David de Rothschild
in

« Le président de la France d’en haut »: la moitié de la campagne présidentielle de Macron financée par quelques centaines de riches mécènes

Quand Macron fait la bise à David de Rothschild
Quand Macron fait la bise à David de Rothschild

Les chiffres sont hallucinants. On constate que 913 dons ont financé 6,3 millions d’euros soit 48% de l’ensemble des dons. Par ailleurs, 1,115 million d’euros de dons pour la campagne présidentielle de Macron proviennent…de 4 pays étrangers dont 800 000€ rien que du Royaume Uni (très certainement en grande partie de ses contacts à la City de Londres). Macron semble disposer d’un très faible soutien hors de Paris qui a concentré 56% des dons. C’est énorme. Ce chiffre est certainement dû à la haute finance parisienne appelée en renfort par la Banque Rothschild pour des levées de fonds. Fawkes

——-

Un tour de force. En 14 mois de campagne, le candidat Emmanuel Macron aura réussi à récolter 14 millions d’euros pour financer sa course à la présidentielle. Mais d’où est venu cet argent précisément? Le Journal du Dimanche a pu consulter la liste des 74.702 dons reçus par En Marche, après leur étude par la Commission nationale des comptes de campagne. Et pour nos confrères du JDD, leur provenance marque le manque d’ancrage populaire du mouvement.

1,2 % des dons ont rapporté 48 % du total des contributions

1,2 % des dons totaux ont rapporté à eux-seuls 6,3 millions d’euros, soit 48 % du montant total des dons faits à Emmanuel Macron pendant sa campagne. La moyenne de ces contributions faites par des mécènes fortunés s’élève à 6.888 euros.

56 % des dons viennent de la région parisienne

Emmanuel Macron a-t-il été financé par la France d’en haut ? C’est ce qu’affirme le JDD, au regard de l’analyse des dons reçus par le candidat d’En Marche. En effet 56 % des dons proviennent de Paris et sa proche banlieue, soit 7,4 millions d’euros sur 14 millions d’euros.

14 % des dons viennent des expatriés

800.000 euros de dons ont été enregistrés en provenance de Royaume-Uni. Les équipes d’En Marche, très actives au sein des réseaux de La City à Londres ont ainsi réussi à récolter d’avantage de dons outre-manche que dans les neuf premières villes françaises. 18 dons en provenance du Liban pour un montant total de 105.000 euros ont également plus pesé que tous les contributions engrangées dans les villes de Toulouse et de Nantes réunies. En tout 14 % des dons viennent des Français vivant à l’étranger, soit 1,8 millions d’euros.

4,3 % des dons viennent des 9 plus grandes villes françaises

C’est un chiffre surprenant. Seulement 4,3 % des dons pour la campagne d’Emmanuel Macron émanent de donateurs résidants dans les neuf plus grandes villes françaises. Dans le détail les Bordelais n’ont versé que 52.030 euros pour la campagne du candidat d’En Marche, 80.526 euros sont venus de Toulouse et 78.364 euros de Marseille. Seul les Lyonnais font figure de gros contributeurs, avec 233.335 euros de dons émanant de la capitale des Gaules.

Source: Challenges