Le président du CRIF critique la célébration de Hanouka à l’Élysée, pourtant, il était présent et chantait avec les rabbins

Le jeudi 7 décembre, Emmanuel Macron a accueilli à l’Élysée des représentants de la communauté juive pour recevoir le prix Lord Jacobowitz, honorant les chefs d’État luttant contre l’antisémitisme. Cependant, un geste durant la cérémonie a suscité une vive polémique.

Pendant l’événement, le grand rabbin de France a allumé une bougie pour marquer le premier soir de Hanouka, une fête religieuse juive. Cette action a immédiatement déclenché une vague de réactions négatives sur les réseaux sociaux, certains dénonçant un non-respect de la laïcité au sein de l’institution présidentielle.

La controverse a été exacerbée par les commentaires de Yonathan Arfi, président du CRIF (Comité Représentatif des Institutions Juives de France), qui a exprimé son désaccord lors d’une intervention sur Sud Radio. Arfi a souligné que l’Élysée n’était pas le lieu approprié pour des manifestations religieuses, affirmant que cela va à l’encontre de l’ADN républicain qui se doit de rester éloigné de toute dimension religieuse.

Alors que Yonathan Arfi a affirmé que l’invitation ne concernait pas spécifiquement une célébration religieuse et a qualifié cet acte de « faute » qui aurait dû être évitée. Mais voilà, Haïm Korsia, grand rabbin de France, nous informe que le président n’avait pas l’air si choqué que ça, puisqu’il chantonnait joyeusement :

« Le président du CRIF était présent hier, et j’ai eu la joie de le voir chanter dans un moment de partage… »

3 Comments

Leave a Reply
  1. Réseaux sociaux : réseaux de la bêtise et de la médiocrité ou le crétin trouve sa place … et la revendique, donc tout ce qui vient de là pour moi n’a aucune valeur et c’est zéro … vague de réactions négatives d’individus dont une majorité sait à peine lire … devrait se manifester quand des innocents se font assassiner dans les espaces publics et chez eux par la racaille aux couteaux ETRANGERE et en liberté. UNE HONTE ! qu’attendez vous pour faire intervenir l’armée et cashériser ces lieux de non droit pour des français de souche qui sont dans ce pays chez eux … au lieu de chanter … bougez vous et agissez, sinon d’autres le feront … brutalement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Agnès Pannier Runacher

Agnès Pannier Runacher nous explique qu’il n’y a aucun problème de laïcité à ce que Macron fasse Hanouka à l’Elysée parce qu’il a interdit l’abaya

Palestine : Les Chrétiens décident d’annuler les célébrations de Noël à cause des massacres qui ont lieux à Gaza