Le prix du gaz européen augmente de 30% ce lundi matin suite à la fermeture prolongée de Nord Stream 1

Le prix du gaz européen a augmenté de plus de 30% lundi matin sur la place boursière d’Amsterdam, poussé dans le dos par la décision de la compagnie nationale russe Gazprom d’interrompre plus longtemps les livraisons via le gazoduc Nord Stream 1.

Gazprom a justifié sa décision de vendredi par des problèmes techniques. Mercredi, le pipeline entre la Russie et l’Allemagne via la mer Baltique avait déjà été fermé pendant trois jours pour cause de maintenance.

Les observateurs craignent fortement que Gazprom ne reprenne pas du tout les livraisons via Nord Stream 1. Moscou avait précédemment réduit l’approvisionnement en gaz à 20% de la capacité maximale. Gazprom a également invoqué des problèmes techniques pour expliquer cette situation.

La Russie continue d’envoyer du gaz à l’Europe via un itinéraire passant par l’Ukraine, mais cela ne suffit pas à compenser l’arrêt des livraisons par Nord Stream 1.

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Tragédie : Une « super-bulle » financière est sur le point d’éclater

Jacques Attali : « Il faut contrôler et casser les réseaux sociaux, il faut démanteler Facebook et Google »