Le promoteur du confinement Bill Gates finance tranquillement un plan pour réduire les rayons du soleil


Un projet mené par des scientifiques de l’université de Harvard et financé en grande partie par le fondateur de Microsoft, Bill Gates, pour tester la technologie de réduction des rayons du soleil afin de refroidir la Terre en raison du réchauffement climatique, avance tranquillement en Suède.

Nous savons ce que vous pensez – cela ne peut pas être réel… mais ça l’est.

Reuters rapporte que le projet de Harvard “prévoit de tester une théorie controversée selon laquelle le réchauffement climatique peut être stoppé en pulvérisant dans l’atmosphère des particules qui reflèteraient les rayons du soleil”.

En Suède, des plans pour faire voler un ballon expérimental l’année prochaine sont déjà en cours.

Le ballon d’essai ne libérera aucune particule dans l’atmosphère, mais “pourrait être une étape vers une expérience, peut-être à l’automne 2021 ou au printemps 2022”.

Ces expériences pourraient voir “jusqu’à 2 kg de poussière de carbonate de calcium non toxique” rejetée dans l’atmosphère.

Le plan de Bill Gates pour réduire la lumière du soleil est une mauvaise idée

Bill Gates est la preuve vivante que ce n’est pas parce que vous avez fait quelque chose de très intelligent pour laisser votre marque dans le monde que vous êtes nécessairement une personne intelligente.

Avoir le culot de jouer à Dieu en atténuant les rayons du soleil et penser que cela ne conduira pas à des problèmes drastiques et imprévisibles rend ce cas plutôt évident.

Reuters note que le projet – appelé Expérience sur les perturbations contrôlées de la stratosphère (SCoPEx) – joue avec “quelque chose qui comporte des risques potentiellement importants et difficiles à prévoir, comme des changements dans la configuration des pluies à l’échelle mondiale”.

“Ce test n’a aucun mérite, sauf celui de permettre la prochaine étape”, a déclaré Niclas Hällström, directeur du groupe de réflexion suédois WhatNext ?

Il a ajouté : “Vous ne pouvez pas tester le déclenchement d’une bombe et dire ‘Cela ne peut pas faire de mal’”.

Selon Bill Gates, la vie après le COVID ne reviendra pas à la normale avant 2022

Bill Gates, un fan d’ingénierie sociale, a fait parler de lui au début du mois lorsqu’il a voulu, au sens figuré, assombrir la société en suggérant que les mesures de confinement des pandémies pourraient et devraient être étendues.

Le technicien a exprimé son soutien à la fermeture des bars et des restaurants pour une période supplémentaire de six mois, et a indiqué que les mesures de confinement pourraient se poursuivre jusqu’en 2022.

“Il est certain que d’ici l’été, nous serons bien plus proches de la normale qu’aujourd’hui, mais même au début de l’année 2022, si nous n’aidons pas les autres pays à se débarrasser de cette maladie et si nous n’obtenons pas un taux de vaccination élevé dans notre pays, le risque de réintroduction sera présent”, a prévenu Bill Gates, le présentateur de CNN, Jake Tapper.

Traduction de The Mental Recession par Aube Digitale


Grosse surprise aux Etats-Unis : un groupe de sénateurs républicains refusera de certifier la victoire de Biden

La justice britannique se prononce contre l’extradition d’Assange vers les États-Unis