En 1972, un rapport scientifique du MIT, la prestigieuse Massachusetts Institute of Technology, avait prédit un effondrement de notre civilisation vers 2040. Le constat de la situation actuelle semble malheureusement confirmer le scénario, relate le magazine Vice.

Alors que les conséquences dévastatrices de la pandémie ralentissent, surtout en Occident, l’économie mondiale est déjà tournée vers l’avenir proche et un retour tant espéré à la “normalité”. Le temps d’avant, la rapide reprise économique et le sempiternel retour à la sacro-sainte croissance. Or, selon une nouvelle étude basée sur l’alarmant rapport pionnier du MIT, ce modèle de civilisation industrielle serait bien sur le point de s’effondrer. Ce “rapport Meadows” avait été jugé “catastrophiste” lors de sa publication en 1972. Les quatre auteurs avaient alors utilisé un modèle de simulation informatique baptisé “World3”.

Les “limites de la croissance”

Les chercheurs avaient émis, à l’époque, une mise en garde précoce sur les “limites de la croissance” (“Limits to growth”, “Ltg”), notamment en raison de la surexploitation des ressources planétaires inhérente à ce modèle économique. Selon le cabinet américain KPMG, qui a tenté de savoir si l’analyse de 1972 tenait encore la route, la trajectoire de la civilisation mondiale se dirige malheureusement bel et bien vers un déclin définitif de la croissance au cours de la prochaine décennie. Dans le pire des cas, ce processus devrait provoquer un effondrement de la société aux alentours de 2040.

Analyse avec les données actuelles

L’auteure de cette étude, Gaya Herrington, a voulu comparer les projections initiales aux données concrètes de ces 50 dernières années en prenant en considération dix variables clés: la population, le taux de fécondité, le taux de mortalité, la production industrielle, la production alimentaire, les services, les ressources non renouvelables, la pollution persistante, le bien-être humain et l’empreinte écologique. Elle a constaté que les données les plus récentes correspondaient particulièrement à deux scénarios:

“Les scénarios BAU2 (“Business as usual”, le statu quo) et CT (“Comprehensive technology”, la technologie globale) montrent un arrêt de la croissance d’ici à une dizaine d’années environ. Ces deux scénarios indiquent donc que la poursuite d’une croissance continue est tout à fait impossible. Même lorsque l’on associe cet objectif avec un développement technologique totalement inédit, le statu quo passé au filtre du LtG conduirait inévitablement vers un déclin du capital industriel, de la production agricole et des niveaux de bien-être au cours de ce siècle”relaie Vice.

Effondrement “brutal” ou “doux déclin”?

Le scénario du BAU2 et le scénario CT indiquent tous les deux la fin de la croissance économique d’ici à une dizaine d’années. Toutefois, seul le premier prédit un “effondrement clair” alors que le second suggère la possibilité de “déclins futurs relativement doux”.

Source

1 COMMENTAIRE

  1. Mais alors, peut-on se projeter vers un nouveau mode de vie social qui serait possiblement pensé ?
    Ou le reste est-il à voir ?

Comments are closed.