Le 16 avril, le Conseil fédéral de la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme (Licra) a annoncé sur Twitter avoir élu il y a peu deux nouveaux membres au sein de son comité d’honneur : les deux anciens Premiers ministres Manuel Valls et Edouard Philippe.

La Licra a justifié sa décision concernant Manuel Valls par l’engagement de celui-ci «contre le racisme et l’antisémitisme, notamment lors des attentats de 2015», ainsi que par «son courage à défendre la laïcité et la fraternité».

Celui qui fut entre 2014 et 2016 le Premier ministre de François Hollande a réagi en se disant «très honoré» d’avoir été choisi par la Licra avec Edouard Philippe. Mais des voix se sont élevées pour critiquer cette élection.

LIRE LA SUITE