in

L’émotion relancée par une nouvelle vidéo d’un Afro-Américain décédé après son interpellation

Dans un climat particulièrement tendu, la police d’Oklahoma City a rendu publique, mercredi, la vidéo de l’interpellation de Derrick Scott, en mai 2019, qui était décédé à son arrivée à l’hôpital. Après la diffusion des images, la famille de la victime a réclamé l’ouverture d’une enquête, alors que la police avait estimé l’an dernier que les agents n’étaient pas en faute.

La police intervenait après le signalement d’un homme « agitant une arme » sur un parking. Interpellé par les agents, Derrick Scott s’enfuit en courant. Il est rattrapé par un policier qui le plaque au sol à plat ventre. Deux agents tentent ensuite maîtriser le suspect et trouvent un pistolet dans son pantalon. Ils n’ont pas recours à une prise d’étranglement mais on peut voir un genou entre ses épaules. Selon la police de la ville, il s’agit d’une manœuvre « standard ».

Jeudi soir, le bureau du procureur n’avait pas réagi. Dans une interview à la chaîne locale KOCO 5, la mère de la victime, Vickey Scott, a accusé la police d’avoir traité son fils « comme un animal ». L’association de défense des droits civiques NAACP, elle, a réclamé « la fin des manœuvres mortelles de la police ».

Source : 20minutes