L’épidémie de coronavirus fait plus de 720 morts, dont un premier non Chinois

L’épidémie du nouveau coronavirus, dont le bilan dépasse les 720 morts, a fait sa première victime non chinoise, un Américain. Hong Kong commence à imposer des mesures drastiques de quarantaine pour tenter d’endiguer la propagation de la maladie.

Un Américain de 60 ans, porteur du virus, est décédé dans un hôpital de Wuhan, à l’épicentre de l’actuelle crise sanitaire, a révélé l’ambassade des Etats-Unis à l’AFP, sans fournir davantage de détails.

Un Japonais sexagénaire est également mort de pneumonie dans un hôpital de la ville, a indiqué le ministère japonais des Affaires étrangères, mais celui-ci a précisé qu’il était «difficile» de dire si sa maladie était due au coronavirus.

Le nouveau coronavirus a déjà contaminé plus de 34 500 personnes et tué 722 patients en Chine continentale (hors Hong Kong et Macao) – soit 86 décès supplémentaires en 24 heures, le plus fort bilan quotidien depuis le début de l’épidémie –, ont annoncé le 8 février les autorités sanitaires. L’épidémie continue de se propager ailleurs dans le monde.

Plus de 320 cas de contamination ont été confirmés dans une trentaine de pays et territoires. Jusqu’à présent, seuls deux décès liés au coronavirus ont été enregistrés hors de Chine continentale : un à Hong Kong et un aux Philippines. Il s’agissait de citoyens chinois.

Le coronavirus est en mutation, il devient plus virulent et a une capacité de réplication très rapide

 

Comments

0 comments