Les dirigeants européens exigent un « passeport vaccinal » pour voyager

passeport vaccinal

L’idée d’un passeport vaccinal relancée en Europe ?

Kyriakos Mitsotakis, le Premier ministre grec plaide pour la création d’un passeport vaccinal à l’échelle du continent Européen, il permettrait de distinguer les vaccinées des non vaccinées.

Le document devrait permettre de voyager, se rendre à des évènements sportifs, au théâtre, dans les hôtels et les restaurants. Des activités interdites aux personnes non vaccinées.

Le Premier ministre grec a adressé une lettre à la présidente de la Commission européenne  » Ursula von der Leyen « ; il y explique qu’un passeport vaccinal en Europe est urgent et il met en avant la liberté de voyager.

La Grèce n’est pas toute seul à exiger un passeport vaccinal, la Belgique, l’Espagne, le Danemark et la Hongrie soutiennent aussi cette idée ainsi qu’au partage des données par-delà les frontières.

En France, le ministre des Transports Jean-Baptiste Djebbari a écarté l’idée d’un passeport vaccinal pour voyager.

« Nous sommes dans une séquence de vaccination », a-t-il rappelé sur LCI, estimant que ce seront les vaccins « qui nous permettront de recouvrer la liberté ». « c’est ça que nous devons soutenir plutôt que de compartimenter la population en fonction de son caractère vacciné ou pas ».

Pour autant, des voix s’élèvent pour réclamer la mise en place d’un tel passeport, chez les professionnels du tourisme notamment.

Le mois dernier, Israël a annoncé que les citoyens qui se font vacciner contre le COVID-19 recevront des “passeports verts” qui leur permettront de se rendre dans des lieux publics et de manger au restaurant.

Lire aussi :

Des hackers publient des données confidentielles sur le vaccin Pfizer-BioNTech après un piratage


HOVER-STORE

Avis HOVER-STORE

Moscou se débarrasse de ses dollars et mise sur l’or : « La Russie se prépare à l’avenir »