in

Cigarette électronique : cinq décès et 450 malades dû au vapotage aux États-Unis ?

Selon les autorités américaines, 450 personnes souffriraient de maladies pulmonaires liées au vapotage. Le Michigan a même interdit cette semaine la Cigarette électronique.

« Vous ne savez pas tout ce que vous inhalez », prévient ce vendredi un responsable de la santé publique dans l’Indiana. Aux Etats-Unis, la pratique commence même sérieusement à inquiéter les autorités , au moins cinq personnes sont décédées après avoir utilisé des cigarettes électroniques aux Etats-Unis, ont annoncé les autorités sanitaires vendredi, le nombre de malades frappés par de graves difficultés respiratoires ayant doublé à 450 dans le pays.

La Cigarette électronique est elle vraiment la cause des ces 5 décès ?

Plus de 450 vapoteurs souffriraient dans tout le pays de maladies pulmonaires graves rendant la respiration très difficile, et allant jusqu’à des hospitalisations et des comas artificiels. Mais un dénominateur commun fréquent des malades est qu’ils avaient vapoté des produits contenant du THC, la substance active du cannabis, achetés sur le marché noir, dans la rue ou sur Internet.

Cigarette électronique
Tryston Zohfeld, âgé de 17 ans, a passé 10 jours dans le coma à Cook Children’s près de son domicile à Weatherford, au Texas, après avoir développé une maladie pulmonaire .

Aucun lien établi avec la Cigarette électronique !

Les grands médias comme leparisien , lefigaro et dailymail ont vite fait la conclusion que la Cigarette électronique a été la cause des 5 morts et 450 personnes qui souffrent de maladies pulmonaires …

Cependant, lorsqu’on prend le temps de lire en détail ces articles, on se rend vite compte que le vapotage n’a rien à avoir avec toutes ces hospitalisations. Ou qu’en tout cas, à l’heure actuelle, il n’y a absolument aucun lien établi entre les problèmes rencontrés par ces personnes, et la Cigarette électronique.

Ainsi, pendant que Ngozi Ezike, directrice du département de la santé de l’Illinois, s’exclame haut et fort que « la gravité de la maladie dont souffrent les gens est alarmante » et qu’il « faut que tout le monde sache que les cigarettes électroniques et le vapotage peuvent être dangereux », le CDC, lui, de son côté, indique que « le lien avec le vapotage n’est pas encore prouvé ».

Pire encore, comme le rapporte Philippe Poirson, administrateur de Sovape, membre d’Helvetic Vape et auteur du très sérieux blog Vapolitique, le frère de la victime témoignait sur une grande chaîne de télé américaine le mois dernier, en expliquant que son frère vapotait des liquides « prétendument au THC, achetés au marché noir ».

Des liquides au THC donc, mais en plus de contrefaçon.

Comme le rapporte le site d’informations américain RollingStone, ces produits contrefaits peuvent être dangereux. En effet, ils sont proposés de façon illégale par des vendeurs peu scrupuleux, qui se fournissent des emballages de cartouches au THC vides, en Chine, de grandes marques américaines, pour ensuite les remplir du ou des produits de leur choix, sans qu’aucun contrôle sanitaire ne soit réalisé.

Ainsi, le site explique que ces fausses cartouches peuvent contenir un « distillat contenant des pesticides », des « huiles lourdement coupées » ou encore du « cannabis synthétique ». Autant de produits dont il n’y a pas besoin d’être scientifique pour se douter qu’il ne faut pas les vapoter sous peine de connaître de graves problèmes de santé.

Lire aussi :

Voici comment l’Islande a réussi a détourner les jeunes des drogues, alcool et tabac

Source : Dailymail, Lefigaro et le vapingpost

Fraude à la Sécurité Sociale : pour l’administration, nous sommes 84 millions d’habitants …

«Combien d’innocents ont été tués par les États-Unis?» Pamela Anderson clash la fille de john mccain