in

Les États-Unis en panique demandent à Téhéran à «se venger proportionnellement»

Ali Fadavi, commandant en chef adjoint des Gardiens de la Révolution, a attesté avoir reçu une missive de Washington préconisant l’Iran à «se venger proportionnellement» de l’assassinat du général iranien Qasem SoleimanI.

Selon Téhéran, le 4 janvier, les Etats-Unis ont appelé l’Iran à «se venger proportionnellement» de l’assassinat du général iranien Qassem Soleimani, chef de la force al-Qods (branche des Gardiens de la Révolution chargée des opérations extérieures), tué dans le bombardement de l’aéroport de Bagdad, en Irak, mené la veille par Washington.

«Vengez-vous proportionnellement à ce que nous avons fait»

Cité le 3 janvier au soir par le site de la télévision d’Etat iranienne, le contre-amiral Ali Fadavi, commandant en chef adjoint des Gardiens de la Révolution, l’armée idéologique d’Iran, a affirmé que les Etats-Unis avaient dit «si vous voulez vous venger, vengez-vous proportionnellement à ce que nous avons fait».

Les Américains ne sont pas en position de «décider» de la réponse de l’Iran et «doivent s’attendre à une dure vengeance. Cette vengeance ne se limite pas à l’Iran», a ensuite avancé Ali Fadavi, assurant que les alliés de Téhéran au Moyen-Orient étaient «prêts à concrétiser cette vengeance». Le contre-amiral n’a toutefois pas précisé comment les Etats-Unis avaient communiqué ce message à l’Iran. Washington n’a de son côté pas commenté, pour le moment, cette information.

Source : RT