Les microplastiques sont partout. Même ce qui devrait être des étendues sauvages intactes, les plaines glacées de l’Antarctique, les profondeurs écrasantes des gouffres océaniques… a été pollué par nos déchets.

Il n’est donc pas surprenant que nous ingérions également du plastique. On en trouve dans nos selles, probablement parce que nous mangeons dans des récipients en plastique. Mais une nouvelle étude pilote a révélé quelque chose de presque choquant : les bébés ont de plus grandes concentrations de microplastiques dans leurs intestins que les adultes vivant dans la même région.

En 2018 :

Plus précisément, on a trouvé en moyenne plus de microplastiques dans les selles de six bébés d’un an de la ville de New York que dans celles de dix adultes. Le méconium (premières selles) de trois nouveau-nés new-yorkais présentait quant à lui des concentrations plus proches de celles des adultes.

Ces résultats suggèrent que les nourrissons sont davantage exposés aux microplastiques que les adultes, peut-être en raison de facteurs tels que les récipients d’alimentation en plastique, les sucettes, les gobelets à bec et les jouets en plastique que les bébés aiment mâchouiller lorsqu’ils font leurs dents.

Les résultats montrent que ce phénomène doit être étudié de manière plus approfondie, d’autant plus que les effets sur la santé des nourrissons pourraient être beaucoup plus graves.

Selon les chercheurs dans leur étude :

Nos données fournissent des preuves de base concernant les doses d’exposition aux microplastiques chez les nourrissons et les adultes et confirment la nécessité de mener d’autres études avec un échantillon plus important pour corroborer et étendre nos résultats.

Lire la suite

1 COMMENTAIRE

  1. Il y a du graphene dans plusieurs laits pour nourrissons, ( cf la Quinta columna) pourquoi pas des nanoparticules de plastique pour provoquer des cancers et maladies auto-immunes…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici