in

Les formes de cas de covid 19 sont davantage « bénignes », et le port du masque est « inefficace » dit le Pr. Raoult

Le Professeur Didier Raoult de l’Institut Méditerranée-Infection de Marseille était interrogé mercredi 19 août 2020 sur Cnews.

Alors que de plus en plus de cas sont recensés ces dernières semaines, le Pr. Raoult estime que la situation actuelle est différente de celle d’il y a quelques mois, au plus fort de l’épidémie. « Plus vous testez, plus vous trouvez de cas », souligne-t-il avant d’expliquer : « ceux [les cas] qu’on trouve maintenant et ceux que l’on trouvait en février ou en mars, ce n’est plus la même maladie ». Selon le professeur, les formes actuelles des cas de covid 19 sont davantage « bénignes ».

Il n’y a « plus du tout de troubles de la coagulation » et « la proportion des gens hospitalisés est beaucoup plus faible », estime-t-il.

Il est inquiet de la fixation sur le port du masque. Devenu obligatoire dans un grand nombre de villes françaises, le port du masque est inefficace pour le Pr. Raoult, car le coronavirus ne se transmettrait pas de façon respiratoire. Le Pr. Raoult « aurait préféré qu’on reste à un niveau de recommandation plus que d’obligation » et met en garde contre le risque de « conflit ». « Si les masques peuvent rassurer, c’est une chose, mais je suis inquiet qu’on fasse une fixation trop importante dessus, parce que maintenant c’est les gens qui vont vouloir faire la loi » ajoute-t-il.

Sur un vaccin contre le covid 19, il dit : « Nous ne validerons un vaccin que si il n’y a pas de traitement qui marche. Ce qui explique aussi, en partie, la guerre contre l’hydroxychloroquine. Parce qu’il faudra bien expliquer cette guerre complètement folle, complètement délirante contre l’hydroxychloroquine. Comment est-ce qu’on peut même défendre l’idée qu’un médicament qui a été pris par 2 milliards de personnes est devenu en 2020 toxique ? »

https://www.facebook.com/Vecu.lemedia/videos/446173659898683/

Lire aussi :

Didier Raoult : «ce n’est plus la même maladie» qu’en février ou en mars