in

Les Français majoritairement favorables au rétablissement de la peine de mort

Pour 55% des participants, il « faudrait rétablir la peine de mort en France » selon un sondage réalisé par Ipsos pour Le Monde.

Cette étude est effectuée chaque année depuis 8 ans pour le quotidien Le Monde, la Fondation Jean Jaurès et l’Institut Montaigne. 55% des Français interrogés (en hausse de 11 points par rapport à 2019) se disent favorables au rétablissement de la peine de mort et c’est un record.

Pour rappel, elle a été abolie en 1981 sous l’impulsion de Robert Badinter. Dans l’hexagone, le dernier condamné est Hamida Djandoubi. Il a été exécuté le 10 septembre 1977 à Marseille pour assassinat avec viol, viol sur mineur de 15 ans et actes de barbarie.

En 2018, les Français étaient pour le rétablissement de la peine capitale à hauteur de 51%. Après les attentats terroristes de 2015, 52% des participants y étaient favorables, contre 45% en 2014.

LES AVIS DIVERGENT SELON LES PARTIS

Selon l’étude, 85% des sympathisants RN et 71% des LR (+23 points) affirment qu’il faut la rétablir. Dans les autres partis, République en marche (LREM), Parti socialiste, Europe Écologie-Les Verts ou encore France insoumise la minorité l’emporte avec 39%. Une très forte progression a été observée chez les LFI et PCF (+31 points).

SELON LES CATÉGORIES SOCIO-PROFESSIONNELLES AUSSI

Une affirmation majoritairement approuvée du côté des ouvriers (68%), des employés (60%) et des retraités (55%). A contrario, 41% des cadres et 40% des professions intermédiaires y sont favorables.

ILS VEULENT « UN VRAI CHEF »

Par ailleurs, dans cette étude, 82% des Français estiment qu' »on a besoin d’un vrai chef en France pour remettre de l’ordre ». C’est 3 points de plus que l’an dernier.

Une affirmation approuvée à hauteur de 97% par les sympathisants du Rassemblement national et des Républicains, mais aussi par ceux de la France Insoumise et du Parti communiste (80%, +33 points).

De plus, dans ce sondage, les Français sont 88% (+5 points par rapport à 2019) à penser que « l’autorité est une valeur qui est trop souvent critiquée aujourd’hui ».

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0