Les otages israéliens sacrifiés par leur propre armée ? Le porte-parole de Tsahal, Olivier Rafowicz, refuse de répondre

C’est ce qu’on peut conclure de cette intervention du porte-parole de l’armée israélienne, le colonel Olivier Rafowicz. Tsahal n’est donc pas à un sacrifice près pour réaliser la prophétie d’Esaïe…

Journaliste : «Est-ce que les otages compliquent la riposte ?»

Olivier Rafowicz : «Non. L’opération se déroule et va se dérouler (…) comme s’il n’y avait pas d’otages (…). Ils ne doivent pas être un frein à l’opération».

Journaliste : «Allez-vous tenter de récupérer ces otages ?»

Olivier Rafowicz : «Je préfère ne pas répondre à cette question».

Journaliste : «Est-ce que la population israélienne doit se préparer au sacrifice de ces otages ?»

Olivier Rafowicz : «Je préfère ne pas répondre à cette question».

Olivier Rafowicz explique également que Tsahal cible des hôpitaux, des écoles et des mosquées sous prétexte que le Hamas s’y réfugie. Il souligne néanmoins qu’Israël a ordonné aux civils de quitter la bande de Gaza, malgré le siège en cours, en se dirigeant vers la frontière sud, même si cette zone est soumise à des bombardements et fermée. Actuellement, il n’y a aucun endroit sûr.

source : Le Média en 4-4-2

S’abonner
Notification pour
Avatar
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Brigitte Macron

Brigitte Macron déclare qu’elle n’avait plus toute sa tête lorsqu’elle fréquentait le futur président français alors qu’il avait 15 ans et qu’elle en avait 40

Guillaume Meurice

Guillaume Meurice convoqué par la Police suite à sa chronique sur Netanyahou