Pour la septième semaine consécutive, les anti-pass sanitaire appellent à la mobilisation. Dans le cadre de ce nouveau samedi de manifestations, 200 actions qui devraient regrouper jusqu’à 180.000 personnes seront organisées à travers le pays, avec plusieurs craintes autour du cortège de Montpellier.

D’après une note confidentielle du renseignement territorial, des groupes antisystème tirent parti de la crise sanitaire pour « resserrer les liens entre leurs adeptes et renforcer leur commerce ».

« Complotisme et mouvements sectaires s’alimentent mutuellement dans le cadre d’une dynamique antisystème », analyse le renseignement territorial dans sa note.

Dès juillet, la mission de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes) alertait sur les risques encourus par les personnes fragilisées ou angoissées par la crise sanitaire. Celles-ci peuvent devenir des proies faciles pour les mouvements sectaires/antisystème.

3 Commentaires

  1. Pour toute personne saine d’esprit, la coopération avec les mesures anti-covid contradictoires et fondés dans le mensonge de l’autorité constitue un comportement sectaire.

    Y a-t-il encore une personne lucide parmi la police ?

  2. Faire passer les anti-pass pour une secte , joli tour de Pass’ pass ‘ pour interdire le débat, avec le sobriquet de Complotiste.
    Donc constat : Le renseignement, la pute de l’Etat.
    What else ? !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici