Les sanctions européennes bénéfiques : Le PIB de la Russie bat des records, il n’a jamais été aussi florissant !

La Femen Inna Chevtchenko n’en revient toujours pas et s’étonne sur sa page twitter « Comment est-ce possible ? » Pourtant la réalité est bien là : Janis Kluge « Nouvelles données ! Les revenus pétroliers et gaziers de Russie ont atteint un nouveau record en avril. 1 800 milliards de roubles en un seul mois, après 1 200 milliards en mars. Après seulement 4 mois, le budget de la Russie a déjà reçu 50 % des revenus pétroliers et gaziers prévus pour 2022 (9,5 billions). »

Notre prophétique ministre des Finances, Bruno Le Maire, nous avait annoncé sans une hésitation : « Nous allons provoquer l’effondrement de l’économie russe » (vidéo ci-dessous).

BFMTV avait prévu, le 19 avril 2022, que « le PIB [Produit intérieur brut] de la Russie devrait se contracter de 8,5 % en 2022 » et nous expliquait doctement pourquoi : « La Russie dont l’économie est peu diversifiée est extrêmement dépendante de ses exportations d’hydrocarbures qui représentaient en 2021 46 % de ses exportations totales en valeur. » Tant qu’à faire, Le Figaro en remettait une couche : « La Russie a trois semaines pour payer des dettes en dollars et éviter le défaut ».

Les revenus de la Russie montent en flèche

Bruno Le Maire et les journalistes des médias mainstream ont-ils lu la presse anglo-saxonne ? Il faut croire que non, puisqu’ils auraient vu dans le Guardian : « La Russie a presque doublé les revenus qu’elle tire de la vente de combustibles fossiles à l’UE pendant les deux mois de guerre en Ukraine, profitant de la flambée des prix alors même que les volumes ont été réduits. […] La Russie a en fait pris l’Union européenne au piège : de nouvelles restrictions entraîneront une nouvelle hausse des prix, ce qui permettra d’amortir ses revenus malgré les efforts des gouvernements européens. »

Même le New York Post a constaté que les sanctions contre la Russie représentent en fait pour elle une excellente affaire : « La Russie s’apprête à gagner près de 321 milliards de dollars grâce à ses exportations d’énergie cette année, soit une hausse de plus d’un tiers par rapport à l’année précédente, selon Bloomberg. »

Source

Leave a Reply
  1. Poutine est très intelligent … il a su anticiper et tirer parti des décisions imbéciles et suicidaires mais voulue des dirigeants européens manipulés mais consentant par l’OTAN, voyous en bande organisée …la cabale Rothschild doit pleurer de ne pas pouvoir mettre la main sur ce pognon …

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

George Soros force les grandes entreprises à boycotter Twitter pour contrer Elon Musk

Manuel Valls: «Emmanuel Macron est le seul élu directement par tout le peuple»