in ,

Les ventes de bières Corona sont en chute libre aux Etats-Unis car les acheteurs l’associent au coronavirus

Ce qui était une simple blague a désormais un impact économique. Corona, l’une des bières les plus populaires au monde, souffre particulièrement de l’amalgame entre son nom et celui du coronavirus, comme le montrent plusieurs indicateurs.

D’après YouGov, les recherches en ligne portant sur «corona beer virus» (virus de la bière Corona) ou encore «bière coronavirus» ont explosé ces dernières semaines. Et les intentions d’achat parmi les adultes américains a plongé à son plus bas niveau en deux ans, toujours selon des statistiques établies par YouGov.

Fin 2019, près de 80% des Américains avaient une image positive de la bière mexicaine. Mais, ce mois-ci, la popularité a chuté pour atteindre 50%. Autre chiffre dévoilé par l’institut de sondage, et rapporté par BFMTV, la part d’Américains comptant acheter de la bière de cette marque tombe à 5%, ce qui correspond à son plus bas depuis deux ans.

Cette semaine, à la Bourse de New York, l’action du groupe Constellation Brands, qui produit la Corona, a chuté à plus de 8%. La directrice de la communication du groupe explique que « les consommateurs comprennent qu’il n’y a pas de lien entre le virus et [leur] entreprise ».