in

L’Espagne s’apprête à instaurer un revenu de base suite à la pandémie de coronavirus

Le gouvernement espagnol planche sur l’idée de déployer un revenu de base universel dans le cadre de son plan d’action pour limiter les effets économiques de la pandémie de coronavirus, selon la ministre de l’Économie espagnole, Nadia Calvino, citée par l’agence Bloomberg.

C’est le ministre de la Sécurité sociale, Jose Luis Escriva, qui coordonne le projet. Il prévoit de mettre en place une sorte de revenu de base dès que possible. Avec pour principal objectif d’aider les familles, a précisé Nadia Calvino dans une interview, dimanche soir, à la chaîne espagnole La Sexta.

« Un instrument permanent »

Mais l’ambition de l’exécutif est que ce revenu universel perdure au-delà de la crise liée au Covid-19. Il souhaite en faire un instrument structurel, un instrument permanent, a souligné la ministre de l’Économie.

Le gouvernement espagnol a décrété l’état d’urgence, ce qui permet la mobilisation de moyens exceptionnels. Après l’Italie (15 877 décès), l’Espagne est à ce jour le pays européen le plus touché par l’épidémie, en tenant compte du bilan humain (13 055 décès).

Madrid a décidé samedi 29 mars de durcir les mesures prises pour lutter contre le coronavirus. Le gouvernement a ainsi ordonné à tous les salariés travaillant dans des secteurs non essentiels de rester chez eux durant deux semaines.

Une mesure qui doit permettre de réduire la propagation du virus mais qui aggrave forcément un peu plus la situation économique du pays.

Source