L’Espagne va tenir un registre des personnes refusant de se faire vacciner contre le Covid-19

Le gouvernement espagnol a annoncé lundi qu’il allait recenser les personnes refusant de se faire vacciner contre le Covid-19. Un registre sera partagé avec d’autres pays européens mais ne sera pas rendu public, a précisé le ministre espagnol de la Santé.

La vaccination contre le coronavirus a débuté dimanche en Espagne comme dans de nombreux pays de l’Union européenne (UE). Les autorités espagnoles ont décidé de tenir un registre des personnes refusant de se faire vacciner, a annoncé, lundi 28 décembre, le ministre espagnol de la Santé dans une interview à la chaîne de télévision La Sexta.

« Un registre qui sera partagé avec d’autres pays européens », a poursuivi Salvador Illa, précisant qu’il se référait « aux personnes auxquelles on l’aura proposé (de se faire vacciner) et qui, tout simplement, l’auront refusé ». Car ce vaccin n’est pas obligatoire.

« Il ne s’agit pas d’un document qui sera rendu public », a-t-il toutefois assuré, ajoutant que ce fichier serait élaboré « avec le plus grand respect pour la protection des données ».

L’argumentaire implacable du Dr. Gérald Kierzek qui anéantit l’idée du passeport vaccinal [VIDEO]

“Il n’y a aucune preuve que le vaccin contre le COVID empêche la transmission du virus” selon une responsable scientifique de l’OMS