L’ex Directeur du renseignement national de Donald Trump vient de déclarer sur Fox News que les OVNIS existent

Les États-Unis ont la preuve que des ovnis franchissent le mur du son sans provoquer un bang supersonique et effectuent des manœuvres impossibles avec les technologies connues, a révélé l’ancien directeur du renseignement national.

John Ratcliffe, qui a été le directeur du renseignement national de Donald Trump, a déclaré que de nombreux incidents n’ont toujours pas d’explication facile.

‘Il y a beaucoup plus d’observations que celles qui ont été rendues publiques’, a déclaré Ratcliffe à Fox News.

« Certains d’entre eux ont été déclassifiés. »

Et quand nous parlons d’observations, nous parlons d’objets qui ont été vus par des pilotes de la Navy ou de l’Air Force, ou qui ont été repérés par l’imagerie satellite et qui effectuent des actions vraiment difficiles à expliquer. Des mouvements difficiles à reproduire avec notre technologie.

Ratcliffe a déclaré à la présentatrice Maria Bartiromo que les observations d’ OVNIS avaient été observées dans le monde entier.

Lorsque nous parlons d’observations, l’autre chose que je vous dirai est qu’il ne s’agit pas seulement d’un pilote ou d’un satellite, ou d’une collecte de renseignements », a déclaré Ratcliffe.

En général, nous avons plusieurs capteurs qui détectent ces choses, et certaines d’entre elles sont des phénomènes inexpliqués, et il y en a en fait beaucoup plus que ce qui a été rendu public.

En décembre, le gouvernement a obtenu un délai de 180 jours pour divulguer ce qu’il savait, ce qui signifie que le rapport devrait être publié avant le 1er juin.

M. Ratcliffe a déclaré qu’il avait espéré publier ses conclusions avant de quitter son poste le 20 janvier.

Nous n’avons pas été en mesure d’obtenir un format non classifié assez rapidement », a-t-il déclaré.

Des vidéos OVNIS publiées l’année dernière par la Marine Nationale américaine

Des vidéos de la marine ont été publiées l’année dernière dans le cadre de la loi sur la liberté d’information, montrant des ovnis se déplaçant à des vitesses incroyables et effectuant des manœuvres aériennes apparemment impossibles. L’une des vidéos a été tournée en novembre 2004 et les deux autres ont été tournées en janvier 2015. Les trois vidéos portent les noms de code “FLIR1”, “Gimbal” et “GoFast”.

Dans les vidéos de 2015, on peut entendre des pilotes de la Marine exprimer leur incrédulité. Les trois vidéos d’ovnis ont été capturées par des F/A-18 Super Hornets de la Marine.

Les vidéos ont été rendues publiques et publiées grâce aux efforts du New York Times, ainsi qu’à ceux de la To The Stars Academy, fondée par Tom Delonge, le fondateur et chanteur des groupes Blink-182 et Angels & Airwaves.

Source : Dailymail

Traduction : Les Moutons Rebelles

Des milliers de fêtards se réunissent à Marseille en violation des mesures sanitaires

Le comité Adama ne veut plus que les policiers «rentrent dans nos quartiers»