«Liberté !» : une manifestation contre les restrictions sanitaires dégénère à Amsterdam


Environ 2 000 personnes se sont rassemblées à Amsterdam pour protester contre les mesures sanitaires du gouvernement. La manifestation a dégénéré et la police est intervenue, arrêtant plus de 100 personnes alors que le rassemblement était interdit.

Plusieurs milliers de personnes ont participé à une manifestation non autorisée à Amsterdam contre les mesures de restrictions sanitaires prises pour ralentir la propagation de la pandémie de Covid-19, et contre le gouvernement démissionnaire néerlandais, avant d’être dispersée par la police anti-émeute.

La manifestation s’est déroulée non loin du musée Van Gogh et du Rijksmuseum, sur la Museumplein, suivant un appel lancé sur des réseaux sociaux: «Ne votez plus jamais pour le cabinet Rutte !»

Le Premier ministre néerlandais Mark Rutte a annoncé le 15 janvier sa démission ainsi que celle de son gouvernement, après que des milliers de parents ont été accusés à tort de fraude aux allocations familiales.

Le rassemblement n’était pas autorisé par la municipalité d’Amsterdam, comme le rapporte le quotidien néerlandais De Telegraaf. La police a procédé a 115 arrestations et a dû recourir au canon à eau pour disperser les 2 000 personnes qui étaient présentes, toujours selon le quotidien.

Selon Reuters, les manifestants brandissaient des pancartes portant l’inscription «Liberté : arrêtez ce siège» et scandaient «Que voulons-nous ? Liberté !». Toujours selon l’agence, les manifestants ont refusé de quitter les lieux malgré les demandes de la police et ont usé d’engins pyrotechniques contre les force de l’ordre.

Source


Reconnaissance faciale, points de contrôle militaire et zone verte au coeur de Washington D.C

[VIDEO] Daniel Cohn-Bendit compare Donald Trump à Adolf Hitler