in

L’impérialisme américain, «un virus plus dangereux que Covid-19» d’après le président Iranien

Téhéran (IRNA)- Le président Hassan Rohani qualifiant de «virus plus dangereux que le Covid-19 pour la société humaine», l’impérialisme américain a déclaré : « La stratégie maximaliste et du recours au langage de la force, adoptée par les hommes d’Etat américains ont toujours cherché à mettre sous pressions les nations indépendantes et épris de liberté telles que l’Iran et le Venezuela ».

Selon le site d’information présidentiel, Hassan Rohani a tenu ses déclarations à l’occasion d’une conversation téléphonique lundi 13 mars avec son homologue vénézuélien, Nicolas Maduro.

« L’Iran et le Venezuela ont su résister ensemble pendant des années à un ancien virus belliciste qu’est les Etats-Unis, dans un esprit de solidarité et de coopération », a-t-il précisé.

Se référant aux plans et aux actions de l’Iran contre la pandémie mortelle du nouveau coronavirus et aux succès enregistrés par son pays dans le domaine de la recherche et de la production de kits d’identification et d’autres équipements, ainsi qu’aux bons potentiels iraniens en ce qui concerne les installations hospitalières et de soin, Hassan Rohani a ajouté : « Nous sommes prêts à partager nos expériences de lutte anti-coronavirus, avec le pays ami du Venezuela ».

Le Président Rohani a également salué les mesures prises lors du sommet de l’OPEP+ et poursuivi : « Nous devons continuer à travailler ensemble pour réduire la production et ramener les prix à leur point d’équilibre ».

Déclarant que la coopération entre les deux pays devrait se poursuivre et que les responsables iraniens et vénézuéliens devraient travailler ensemble pour aider les deux gouvernements, à cette fin, Hassan Rohani a ajouté : « Le développement de la coopération et des relations bilatérales bénéficiera certainement aux deux grandes nations iranienne et vénézuélienne ».

Dénonçant à cette occasion l’embargo pétrolier américain contre l’Iran et le Venezuela, le président de la République islamique d’Iran a souligné : « Les sanctions oppressives et illégales des États-Unis visant la production de pétrole en Iran et au Venezuela vont à l’encontre des règles internationales et aux principes humains ».

« L’Iran et le Venezuela sont toujours dans une même tranchée pour lutter contre l’impérialisme », a-t-il encore insisté.

Pour sa part le président vénézuélien, Nicolas Maduro, a exprimé sa solidarité avec le gouvernement et le peuple iraniens et salué le succès de notre pays dans la lutte contre le coronavirus. « L’Iran et le Venezuela ont toujours été unis dans leur lutte contre l’impérialisme. Ils se trouvent dans une même tranchée », a-t-il réitéré.

M.Maduro a également dit prêt son pays à tirer des enseignements de l’expérience de l’Iran dans la lutte contre le nouveau coronavirus.

Nicolas Maduro a également appelé à une réunion en vidéoconférence des ministres de la Santé des deux pays.

Il a émis l’espoir de voir la mise en œuvre des accords conclus lors de cette session pour ramener l’équilibre au marché mondial pétrolier.

« Malgré de leurs vastes tentatives visant à saper les progrès des pays qui aspirent à la liberté, les États-Unis ont échoué à atteindre leurs objectifs. », a conclu Nicolas Maduro.

Source : irna