in

L’interprète de Poutine a modifié ses propos sur les Gilets jaunes

La traductrice officielle du président russe n’a pas repris dans leur intégralité ses propos sur les Gilets jaunes lors de sa rencontre avec Emmanuel Macron.

Le moment de crispation survenu lors de l’entretien entre Emmanuel Macron et Vladimir Poutine, à Brégançon le 19 août, aurait donc pu être plus tendu. En effet, l’interprète officielle du président russe n’a pas traduit à la lettre les propos du chef de l’Etat sur les Gilets jaunes, comme l’a vérifié Check News. Pour rappel, lors de cet échange, Vladimir Poutine a déclaré, selon la version de sa traductrice : « Et d’ailleurs, ça ne se passe pas qu’en Russie. Je suis invité par le président français et je suis un peu mal à l’aise en le disant mais vous savez tous que pendant les manifestations des gilets jaunes, il y a eu plusieurs dizaines de personnes qui avaient été blessées, il y avait des policiers qui avaient été blessés et on ne veut pas du tout que des évènements pareils se passent dans la capitale russe. »

Une version différente de RT France

Mais la chaîne RT France a diffusé une autre version de ses propos, traduits par une voix masculine, qui évoque des morts et le nombre de blessés parmi les Gilets jaunes. En voici la retranscription : « Ce n’est pas qu’en Russie qu’il y a des évènements de ce type. Ce n’est pas très commode de le dire, je suis invité ici mais enfin, vous savez qu’il y a eu les manifestations des Gilets jaunes. D’après nos calculs, il y a eu onze personnes qui sont mortes, il y a plus de 2 000 personnes qui ont été blessées, il y a des policiers qui ont notamment été blessés. Nous ne voudrions pas que de tels évènements se déroulent dans la capitale russe et nous ferons tout pour que la situation intérieure ne dépasse pas le cadre de la loi. »

Chiffres exacts

Deux sources russophones ont donné à Check News une traduction légèrement différente encore : « Selon nos estimations, onze personnes sont mortes. Il y a eu 2 500 personnes blessées, dont 2 000 officiers de police. Nous ne voulons pas que des événements similaires se produisent en Russie et nous faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour que notre situation politique intérieure soit stricte et conforme aux lois en vigueur. » Cette version, avec ces chiffres, est reprise par une dépêche AFP

Source : lesinrocks

Des cœurs de porc transplantés chez l’homme d’ici à trois ans ?

Une policière à Paris se suicide avec son arme de service !