L’usine d’enrichissement d’uranium de Natanz, dans le centre de l’Iran a été visée par un acte de « terrorisme antinucléaire », selon un communiqué officiel diffusé par la télévision d’Etat.

« La République islamique d’Iran, tout en condamnant cette action futile, souligne la nécessité pour la communauté internationale et l’Agence internationale de l’énergie atomique de faire face à ce terrorisme antinucléaire », a déclaré le chef de l’Organisation iranienne de l’énergie atomique (OIEA), Ali-Akbar Saléhi.

Des responsables du renseignement occidental ont déclaré à Channel 13 que le Mossad serait derrière une cyberattaque contre l’usine d’enrichissement d’uranium de Natanz.

L’Iran menace de riposter à l’attaque du Mossad et dit officiellement « se réserver le droit de répondre ». De son côté, le cabinet israélien de sécurité tiendra une réunion la semaine pro. pour contrer davantage le positionnement de l’Iran en mer et terre.