L’Iran raconte comment il a avorté le piratage par l’US Navy d’une cargaison de pétrole en mer d’Oman [VIDEO]

L’Iran a révélé ce mercredi 3 novembre les détails d’une opération menée par les forces maritimes des gardiens de la révolution pour faire échouer une tentative de la marine américaine de s’emparer dans la mer d’Oman d’une cargaison de pétrole iranien. Dans leur réaction à cette annonce, les Américains ont indiqué que cette opération a eu lieu la semaine passée.

Selon la télévision d’Etat, citant des sources du Coprs des gardiens de la révolution islamique (CGRI), « les forces américaines ont arrêté un pétrolier iranien dans la mer d’Oman, puis en ont confisqué la cargaison et transféré le contenu vers un pétrolier US, avant de se diriger vers une destination inconnue ».

Sans tarder, les Gardiens de la Révolution sont intervenus et ont effectué une opération de débarquement sur le pétrolier américain. Ils en ont pris le contrôle et l’ont immédiatement forcé à se diriger vers les eaux territoriales iraniennes, relate le communiqué du service des Relations publiques du CGRI.

Selon le texte, plusieurs hélicoptères et navires de guerre américains ont par la suite tenté de reprendre le contrôle du pétrolier US, mais leurs tentatives ont été vouées à l’échec.

Ils ont essayé aussi d’en modifier le parcours alors qu’il se trouvait déjà à l’intérieur des eaux territoriales iraniennes.

Et le texte du CGRI d’ajouter: « Les forces navales des Gardiens de la révolution ont mené une opération audacieuse et ferme, au cours de laquelle elles ont avorté une opération de piraterie maritime US visant à voler une cargaison de pétrole iranien dans la mer d’Oman ».

« Les bateaux des Gardiens de la révolution (CGRI) ont affronté le navire américain, en réponse à son comportement non professionnel dans les eaux iraniennes », a-t-on ajouté de même source.

Et de souligner: « La République islamique est la protectrice des eaux territoriales et de la sécurité de la navigation maritime », ajoutant que « l’Iran s’opposera à toute violation de ses intérêts nationaux ».

Selon la réaction américaine, cet évènement a eu lieu la semaine passée.

« Des vedettes iraniens rapides et un hélicoptère ont participé à l’opération de confiscation du pétroleir SOTHYS », a indiqué un responsable américain pour l’agence Reuters sous le couvert de l’anonymat. Il a ajouté: « Les forces iraniennes ont pris le contrôle du tanker dans les eaux internationales puis l’ont conduit vers les eaux iraniennes. Cet évènement a eu lieu la semaine passée ».

Selon le sommuniqué de l’application Marine Trafic, le SOTHYS est amarré dams le port iranien de Bandar Abbas depuis le 31 octobre.

Dans la soirée, le CGRI a diffusé les images vidéo de cette opération.

Source : Almanar

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

La CIA met en garde contre une guerre mondiale climatique d’ici 2040

Macron envisage de s’exprimer devant les Français très prochainement