Louis Fouché : « Notre gouvernance n’est plus souveraine ! Ce n’est pas le ministère de la Santé qui décide ce qui se passe en France, c’est les financeurs de l’OMS ! « 

Le Docteur Louis Fouché est l’invité d’Éric Morillot dans Les Incorrectibles.

Louis Fouché : « Notre gouvernance n’est plus souveraine ! Ce n’est pas le ministère de la Santé qui décide ce qui se passe en France, c’est les financeurs de l’#OMS ! (…) À la fin, on aboutit à un ordre mondial ! »

  1. Ce qui se passe en France et partout ailleurs dans le monde , c’est le résultat de l’instauration du quatrième Reich , le nouveau régime Nazi qui a dévoré cette fois toute la planète contrairement au 3 eme Reich qui a limite son influence dictatoriale dévastatrice a l’Europe seulement . Aujourd’hui la dictateur sanitaire oligarchique mondiale qui a impose le pass vaccinal aux peuples du monde entier veut grossir encore et encore son chiffre d’affaires colossal qui a fait des fabricants de vaccins comme Pfizer , Moderna , Astrezenecca , Johnson les nouveaux milliardaires du Covid 19 au détriment de la santé publique mondiale et de son espérance de vie et de la longévité de sa vie . Ce programme complexe élaboré par ces nouvelles oligarchies mondiales vise en réalité l’instauration d’un nouveau gouvernement satanique mondial d’apartheid qui classe les peuples du monde en 2 catégories dont l’une est privilégie par l’accès a tout le bien être du monde , le confort mental et matériel et les grosses fortunes et le 2 eme catégorie sera une classe d’esclaves relégué a la misère , la famine , la mort ….etc . J’ajoute que ce programme mondial de vaccination contre le Covid 19 s’inscrit aussi dans une politique génocidaire de dépopulation mondiale par les ingrédients hyper toxiques des vaccins qui sont en realite des promoteurs de cancers , des virus de vache folle , de crise cardiaque et de Sida ….etc .

Quand Pécresse se défend d’avoir promu la théorie du «grand remplacement» durant un meeting

Le président Ukrainien Volodymyr Zelensky s’attend à une attaque russe « le 16 février ».