http://lesmoutonsrebelles.com/france/
in ,

Lutte contre le terrorisme : « La schizophrénie diplomatique française »

Lorsqu’un intervenant parvient à amener deux ou trois informations pertinentes dans un débat sur le terrorisme , il semble mettre KO-technique ceux à qui la question d’adresse.

On remarque le vide total dans les yeux de l’animatrice du débat ; on croirait qu’un train vient de lui passer dessus. C’est le plus grand vide intersidéral jamais observé depuis le dernier trou noir découvert. Elle ne trouve, dans un premier temps, personne pour répondre à la question parmi ses invités.

Devant le malaise croissant, un type encravaté, probablement mu par un soudain besoin d’affirmation, prend la parole pour asséner avec un dédain maladroit qu’il ne voyait pas le rapport entre les éléments cités lors de la question et le terrorisme.

Puis on termine ce douloureux moment en décidant de « mettre la question entre parenthèses », en pretextant le retard de l’ambassadeur de France en Arabie saoudite. L’histoire ne dit pas si l’ambassadeur, M. Bertrand Besancenot, est parvenu à se rendre sur les lieux et s’il a répondu à cette très épineuse question…

Source