in

Macron à propos des retraites: Il a dit, il a promis, il a menti …

Lors du lancement du grand débat sur la retraite, Emmanuel Macron a rappelé que la réforme, qui devrait entrer en vigueur en 2025, permettra d’instaurer un minimum de pension à 1.000 euros. Une mesure qui avait pourtant été annoncée pour entrer en vigueur dès 2020.

Cela ressemble à un beau cafouillage. Lors de son intervention à Rodez devant les lecteurs de la Dépêche du midi, ce jeudi 3 octobre, Emmanuel Macron a annoncé la mise en oeuvre d’une pension minimale à 1.000 euros dans le cadre de la réforme. “Quiconque aura cotisé toute sa vie et aura ses points ne pourra pas avoir moins de 1.000 euros à la retraite”, a-t-il affirmé. Problème, en incluant cette mesure dans la réforme, le Président repousse à 2025 une mesure initialement annoncée… pour 2020.

Pour rappel le 25 avril dernier, lors d’une conférence de presse organisée suite au mouvement des Gilets jaunes, le Président de la République avait annoncé la mise en place d’un minimum de pension à 1.000 euros, soit 85% du Smic.

capital.fr

Natacha Polony : « On traite les français comme des enfants »

or

Egon Von Greyerz : “L’Or va augmenter d’au moins 15% par an”