in

Macron accuse Moscou de déstabiliser les démocraties occidentales «Acteur extrêmement agressif»

Lors de son discours Conférence de Munich sur la sécurité, le président français Emmanuel Macron a renouvelé ces accusations contre la Russie, coupable selon lui de tenter de «déstabiliser» les démocraties occidentales.

Le président français Emmanuel Macron a estimé le 15 février lors de son intervention à la conférence de Munich sur la sécurité que la Russie allait selon lui «continuer à essayer de déstabiliser» les démocraties occidentales, via la manipulation des réseaux sociaux ou des opérations dans le cyberespace.

«Je pense que la Russie continuera à essayer de déstabiliser, soit [via] des acteurs privés, soit directement des services, soit des « proxies »», a-t-il ainsi soutenu, n’hésitant pas à qualifier Moscou «d’acteur extrêmement agressif» dans ce domaine.