France

Macron affirme que “Si nous n’avions pas le pass sanitaire aujourd’hui, on serait obligé de refermer”

Dans une vidéo postée sur les réseaux sociaux, Emmanuel Macron affirme que “Si nous n’avions pas le pass sanitaire aujourd’hui, on serait obligé de refermer, c’est-à-dire de faire porter la contrainte sur tout le monde”.

Avant d’indiquer que la France est devenue un pays “liberticide” avec l’extension du pass sanitaire.

Et d’ajouter qu'”Avec le pass sanitaire, on la fait porter uniquement sur celles et ceux qui ne se sont pas encore fait vacciner”.

“Je serais le premier à être heureux qu’on abandonne le pass sanitaire, le masque, les gestes barrières contre le virus, ça voudrait dire une chose très simple, c’est que la bataille serait alors gagnée et qu’on en aurait fini avec l’épidémie, mais ça n’est malheureusement pas le cas”, a-t-il poursuivi.

commentaire