Macron avertit que la Russie le paiera très cher si l’Ukraine venait à être attaquée

Malgré des dissensions, Macron affirme que les Européens et leurs alliés sont unis

«Nous avons ensemble [avec l’Allemagne] à gérer les tensions qui aujourd’hui sont croissantes à la frontière ukrainienne et plus largement la question de la relation avec la Russie. Nous appelons l’un et l’autre avec beaucoup de force à une désescalade des tensions et je veux ici dire combien l’Allemagne et la France sont unies sur ce sujet qu’il s’agisse des discussions que nous avons dans le cadre de l’OTAN, de l’Union européenne, au sein de l’OSCE mais aussi aussi […] au sein du format de Normandie», a déclaré le chef de l’Etat.

Par ailleurs, tout en plaidant la voix du dialogue avec Moscou à travers différents «canaux», Emmanuel Macron a affirmé que les Européens et leurs alliés étaient «unis» et qu’en cas d’«agression» russe, «la riposte sera là et le coût sera très élevé».