Le chef de l’Etat est ce 14 novembre en visite à Dormans et Epernay. Le préfet de la Marne a pris un arrêté pour interdire tout rassemblement dans ces communes, ainsi que dans les dix autres où Emmanuel Macron doit passer.

Le préfet de la Marne ne veut pas de manifestations pendant la visite d’Emmanuel Macron. Il vient de prendre un arrêté préfectoral pour interdire les rassemblements dans douze communes, dont Dormans et Epernay, où le président de la République est en déplacement, rapporte France Bleu. Le préfet justifie cette interdiction par des «appels à manifester sur les réseaux sociaux». L’interdiction prévaut sur tout le tracé du cortège du président de la République, entre 9h et 20h.

Emmanuel Macron doit assister à la cérémonie en hommage aux combattants des deux batailles de la Marne ce 14 novembre, organisée à Dormans, avant de participer au conseil municipal d’Épernay. Dans l’après-midi, il présidera «une réunion de suivi de la mise en œuvre des réformes et des actions engagées au niveau territorial» à la sous-préfecture d’Epernay, rapporte le journal local l’Union.

Cet arrêté préfectoral n’est pas du goût de la CGT. France Bleu explique que l’union locale d’Epernay avait déposé une demande en préfecture pour manifester ce 14 novembre, qui a donc été refusée. En réponse, la délégation de la CGT qui devait être reçue à la sous-préfecture a décidé de boycotter ce rendez-vous.

Source : RT