Lors de son allocution sur la situation en Afghanistan, Macron a notamment évoqué sa volonté de lutter contre l’afflux migratoire qu’elle va provoquer sur l’Europe. Une position vivement critiquée par Edward Snowden.

“La destabilisation risque également d’entraîner des flux migratoires irréguliers vers l’Europe. La France, comme je l’ai dit, fait et continuera de faire son devoir pour protéger celles et ceux qui sont les plus menacés. Nous prendrons toute notre part dans le cadre d’un effort internationalisé et juste. Mais l’Afghanistan aura aussi besoin dans les temps qui viennent de ces forces vives. Et l’Europe ne peut pas à elle seule assumer les conséquences de la situation actuelle. Nous devons anticiper et nous protéger contre des flux migratoires irréguliers importants qui mettraient en danger ceux qui les empruntent et nourriraient les trafics de toute nature”, a déclaré le président.

Réagissant à cette citation partagée par l’AFP en anglais sur Twitter, Edward Snowden a exprimé son indignation.

“Cela ne peut pas être vrai, si ? Est-ce une erreur de traduction ? On dirait vraiment que la priorité de Macron, quand les Talibans enchaînent les représailles en faisant du porte-à-porte, est d’assurer ses arrières pour une élection. Pas de sauver des vies”, a-t-il écrit. Trouvant ensuite l’extrait vidéo en question, le lanceur d’alertes américain a commenté : “Wow, c’est réel”.

Enfin, Edward Snowden a renommé le chef d’État “Emmanuel Le Pen !” e.n retweetant l’avis très tranché de la journaliste militante Feïza Ben Mohamed : “Dire que l’Europe doit « se protéger » de l’afflux migratoire provoqué par la crise en Afghanistan, tout en faisant une leçon sur l’importance des valeurs républicaines à promouvoir, c’est vraiment infecte. Emmanuel Le Pen”.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici