À l’instar de son ministre de l’Éducation nationale, Emmanuel Macron s’est dit favorable à la mise en œuvre d’une politique familiale plus ambitieuse.